5 résultats pour

Traduction, Langues étrangères Jobs

  • Traduction, Langues étrangères
Régime de travail

Ces jobs pourraient également vous intéresser

  • 1 sur 1
  • 1 sur 1
Emploi traduction, langues étrangères

Le marché de l’emploi dans la traduction et l’interprétariat se porte au mieux

Vous êtes traducteur ou interprète et avez envie de rester travailler en Belgique ? Vos perspectives d’emploi sont les meilleures. Le Royaume de Belgique accueille un grand nombre d’organisations internationales (OTAN, ONU, UNESCO…) toujours friandes de professionnels qualifiés dans le domaine de la traduction et de l’interprétariat.


Le pays même a trois langues officielles – le français, le néerlandais et l’allemand – ce qui n’implique certes pas que chaque habitant de la Belgique les parle toutes. Pays de cocagne donc pour tous les spécialistes des langues étrangères qui ont d’excellentes chances d’y trouver un emploi intéressant. Il n’est d’ailleurs même pas nécessaire d’avoir une licence de traducteur pour obtenir un emploi de traducteur en Belgique.
La profession n’y est en effet pas réglementée. Les non-diplômés ayant de solides connaissances dans un secteur spécial et parlant au moins parfaitement deux langues peuvent également espérer être embauchés. Il vaut donc la peine dans ce cas d’envoyer une candidature spontanée accompagnée d’un cv.


La plupart du temps, la traduction se fait de la langue étrangère vers la langue maternelle que le traducteur ou l’interprète doit maîtriser parfaitement. Les capacités rédactionnelles des candidats à la recherche d'un emploi dans la traduction et l’interprétariat doivent être excellentes au niveau grammatical, syntaxique et stylistique. Selon le domaine dans lequel ils travaillent – secteur médical, électronique, informatique –, des connaissances techniques peuvent être un atout majeur pour un emploi dans la traduction.