Votre recherche a généré 140 jobs

  • 1 sur 6
  • 1 sur 6
L'emploi dans les ressources humaines

Focus sur le secteur des ressources humaines

Le secteur des ressources humaines est un domaine assez large, pourvoyeur d'emplois attractifs. Il s'agit d'un secteur permettant de faire carrière, et offrant de nombreuses possibilités d'évolutions et de mobilités transversales. Le domaine d'activité des ressources humaines touche tous les univers marchands ou administratifs, du domaine privé comme du domaine public comprenant l'administration fédérale, l'administration flamande, la communauté française, la région de Bruxelles-Capitale, et la Région wallonne.

Chaque entreprise, depuis les PME jusqu'aux grands groupes industriels, dispose d'un département de ressources humaines pour gérer et administrer son personnel. Ces départements s'inscrivent en bonne place dans les organigrammes pyramidaux des diverses sociétés belges.

Les métiers des ressources humaines

Le secteur des ressources humaines au sens large comprend de nombreux métiers. L'éventail de fonctions s'étend des gestionnaires administratifs et des gestionnaires paies, au chargé de recrutement, en passant par les formateurs chargé d'enseigner les rudiments d'un métier et la culture d'entreprise aux nouvelles recrues. Les services comprennent aussi des fonctions supports comme les directeurs et les adjoints à la direction des ressources humaines. L'univers des ressources humaines emploie donc à la fois des personnels agents de maîtrise, employés ou cadres, généralement titulaire au d'un diplôme directement lié au domaine d'activité ou bien de diplômes des grandes écoles de commerces. Certaines sociétés spécifiques proposent des métiers au confluent de la sphère commerciale et de l'univers des ressources humaines.
C'est notamment le cas des agence d'intérim, qui proposent des postes de commerciaux, qui impliquent la gestion d'un volet de recherche de nouveaux clients, associé à un volet de recrutement de candidats pour combler les postes chez ces clients, pour des missions à durées variables.

Les qualités requises pour travailler dans le secteur des ressources humaines

Le secteur des ressources humaines est un univers dans lequel les règles juridiques sous-jacente, concernant les pratiques d'emploi internes, les processus de recrutement, les niveaux de salaires des employés, sont nombreuses et importantes. Le secteur implique donc des qualités de discrétion, de respect des processus en vigueur, et de rigueur. Les erreurs d'attribution de bonus, de titres ou de rémunération, peuvent déboucher sur des différends juridiques, qui engagent une entreprise et sa réputation dans la manière de traiter ses collaborateurs. Le secteur fait également appel à un sens du contact et de la pédagogie, toutefois exempt d'affect ou d'une trop grande empathie vis à vis des candidats. Les chargés de recrutement doivent en permanence garder en tête l'intérêt de l'entreprise dans l'embauche d'un candidat. La mission délicate du chargé de recrutement est de jauger la capacité d'adaptation du candidat, sa capacité à évoluer dans la structure, en réduisant la part de risque d'échec que comprend son recrutement. Le chargé de recrutement dois donc comprendre et intégrer les motivations et les désidératas du candidat, mais assez froidement, toujours au regard des objectifs de l'entreprise. Le métier requiert donc une capacité à travailler sur des critères factuels, dénués d'affect.

Les outils des chargés de recrutement sont aujourd'hui composés de tests de personnalité, de mises en situation, mais également d'outils informatiques d'analyses comportementales aux algorithmes puissants. Il s'agit globalement d'un univers policé, impliquant un dressing code sérieux de rigueur.

Une attractivité en hausse du secteur des ressources humaines

Aujourd'hui, après quelques années de récession, très marquées entre 2008 et 2012, enregistrées dans le baromètre fiable index Monster, le secteur des ressources humaines retrouve une attractivité, avec une masse salariale globalement en hausse, tous secteurs confondus. Les fonctions qui se développent le plus sont celles de chefs de projet en e-recrutement, de coachs comportementaux en entreprise ou de consultants en ressources humaines, travaillant pour des cabinets indépendants.
Le secteur fait désormais la part belle aux statuts pérennisés, la part des statuts contractuels et vacataires dans le domaine public ayant nettement baissée. Les départs à la retraite à venir permettent d'anticiper une tendance à la hausse des recrutements dans ce secteur aux missions diversifiées. On s'attend notamment au recrutement de nombreux employés administratifs en gestion de paie maîtrisant la manipulation du logiciel SAP, et au recrutement de nombreux cadres administratifs et dirigeants en ressources humaines d'ici la fin de l'année 2015.

Consultez aussi nos offres d'emploi dans le secteur de l'horeca

Que fait un consultant rh ?
Le consultant rh est un employé indispensable à l'entreprise car il est celui qui est chargé de la gestion des ressources humaines. Il travaille généralement pour un cabinet de conseil auquel les entreprises peuvent faire appel si elles rencontrent des difficultés dans la gestion de leur personnel ou si elles veulent réorganiser l'entreprise. Le consultant rh peut également travailler directement pour une entreprise afin de gérer au quotidien son organisation.

Les missions du consultant rh
Le consultant rh doit remplir des missions différentes selon qu'il travaille pour un cabinet de consultants ou directement pour une entreprise :
Cabinet de consultant : deux types de missions s'offrent au consultant rh travaillant dans un cabinet. Le chef d'entreprise peut demander un rapport sur l'entreprise, afin de connaître l'état général de celle-ci ainsi que des conseils afin d'améliorer les secteurs qui peuvent apparaître comme défaillants. L'entreprise peut également demander un rapport plus précis, ciblé sur un problème particulier. Dans ce cas, le consultant rh devra se pencher sur une étude plus approfondie de l'entreprise afin de mettre en évidence des solutions personnalisées et spécifiques à l'entreprise cliente.
En entreprise : le consultant rh qui travaille directement dans l'entreprise a une mission bien différente. Il doit régulièrement faire des audits pour connaître l'état de l'entreprise et les éventuelles lacunes qui existent dans son organisation. Il doit rendre des comptes à ses patrons et trouver des solutions aux problèmes qui peuvent émerger.

Les qualités demandées au consultant rh
Le consultant rh doit disposer de compétences techniques, mais également de qualités personnelles. Il doit avoir une excellente capacité d'analyse et être très vif et curieux. Il doit en effet réussir à déceler les problèmes d'une entreprise en très peu de temps, il doit donc être perspicace et efficace dans ses « diagnostics ». La pédagogie est une qualité qui est recherchée, ainsi que la patience, pour ne pas brusquer le client et lui expliquer clairement les résultats des recherches faites.

Des qualités relationnelles sont également indispensables : il doit comprendre les besoins réels exposés par le client afin de pouvoir cerner rapidement ce qu'il doit rechercher. Le consultant rh doit aussi être capable de s'adapter aux différents terrains sur lesquels il exerce, qui peuvent être extrêmement différents d'une mission à l'autre.

Enfin, le consultant rh doit avoir une grande résistance au stress et à la pression au travail : les missions sont souvent courtes, mais exigent une grande recherche, ce qui oblige l'employé à travailler très rapidement.

La formation du consultant rh
Le profil du consultant rh est très varié, car ce qui est recherché concerne les compétences techniques, mais également les qualités personnelles. Les diplômés d'écoles de commerce ou de sciences politiques sont les plus recherchés, toutefois les juristes peuvent également être embauchés dans des cabinets ou des entreprises.
Les cabinets recrutent en règle générale des consultants rh débutants, mais ils peuvent privilégier des personnes présentant une expérience en entreprise pour des missions spécifiques, dans des secteurs particuliers demandant une connaissance de ce domaine.

Évolution de carrière pour le consultant rh
Le consultant rh peut voir son poste évoluer au fil de son expérience. S'il travaille dans une entreprise, le consultant rh pourra être promu directeur des ressources humaines et gérer ainsi directement les effectifs de l'entreprise.
Dans un cabinet de consultants, il pourra se spécialiser dans des domaines particuliers ou dans des missions spécifiques, et devenir responsable.
Quel est le rôle d’un HR manager ?
hr manager
Chaque entreprise emploie un HR manager. Mais en quoi cette fonction consiste-t-elle exactement ? Quelles compétences un HR manager doit-il posséder ? Découvrez ci-dessous les réponses à ces questions.

Quel est le rôle d'un HR manager ?

Le HR manager, aussi appelé directeur des ressources humaines, est responsable de la gestion du personnel de l'entreprise. Il est l'intermédiaire entre la direction et les travailleurs. Il veille à ce que les relations professionnelles se déroulent au mieux, afin de permettre à l'entreprise d'atteindre ses objectifs.
Quelles sont les tâches principales d'un HR manager
Un HR manager dirige une équipe. Il effectue donc les tâches suivantes, ou les délègue :
Il définit une stratégie en matière de ressources humaines et la met en œuvre. Pour ce faire, il donne des conseils aux chefs de département et rédige des manuels. Il traduit ainsi la politique de gestion de l'entreprise en procédures concrètes, destinées aux membres du personnel.
Il veille au respect des procédures relatives à l'administration du personnel (système de rémunération, de congé, de maladie ou de bonus, par exemple).
Il est chargé de la communication interne. Il fait office de point de contact pour les membres du personnel, quel que soit leur niveau.
Il entretient d'éventuelles relations avec les syndicats. Il organise des élections sociales tous les quatre ans.
Il définit la stratégie de recrutement et de sélection des nouveaux membres du personnel. Il organise et coordonne les entretiens de sélection et de fonctionnement. Il rédige les offres d'emploi et se charge de l'accueil et de l'intégration des nouveaux collaborateurs. Il aide le personnel en cas de problème de comportement ou de prestations. Il veille à leur développement personnel, en organisant par exemple des formations et des recyclages.
Il détermine la politique de départ de l'organisation (reclassement professionnel, entretiens de départ) et organise d'éventuels licenciements collectifs ou réorganisations.
Les tâches qui sont confiées à un HR manager varient d'une entreprise à l'autre et dépendent en grande partie de la taille de l'organisation.
Quelles sont les compétences requises pour exercer la fonction d'HR manager?
En plus de capacités managériales, un directeur des ressources humaines doit également posséder bon nombre de compétences bien précises :

C'est quelqu'un de sociable. Il a donc un bon contact avec les autres et beaucoup d'empathie. Il juge facilement les gens, et comprend rapidement quels sont leurs ambitions et leurs talents. De plus, il sait exactement comment stimuler ces talents.
C'est un excellent communicateur, qui parvient avant tout à écouter et interpréter correctement ce qu'il entend. De plus, il n'a aucune difficulté à négocier.
L'idée de motiver et de faire collaborer des gens le stimule.
Le droit social n'a aucun secret pour lui.
Les candidats en possession d'un diplôme de gestion des ressources humaines auront une longueur d'avance. Ceci dit, quelqu'un qui possède un diplôme de master en droit, en psychologie du travail, en sciences économiques appliquées ou d'ingénieur commercial aura également toutes ses chances.