83

aide comptable emplois de Comptabilité

Date
Langue du job
Compétences
Fonctions
Région
Ville
Job Description
Companies

Comptable indépendant - Heures fixes, pas de pression

Austin Bright
  • Liège

Plus

Comptable employé ou indépendant / Perspectives d'évolution

Austin Bright
  • Ixelles

Plus

Comptable (employé ou indépendant) - Jusqu'à 65,000€/an !

Austin Bright
  • Ans

Plus

Comptable stagiaire IEC/Fiduciaire qui allie prestige & qualité

Austin Bright
  • Louvain-La-Neuve

Plus

Comptable Manager - Bureau spécialisé en fiscalité

Austin Bright
  • Laeken

Comptable orienté fiscalité - 40,000€ + full package

Austin Bright
  • Bruxelles

Plus

Comptable A - Z : Souplesse horaire & autonomie

Austin Bright
  • Neufchâteau

Plus

Comptable senior/ Fiduciaire familiale & package attractif

Austin Bright
  • Awans

Plus

  • 1 sur 4
  • 1 sur 4
Fiche métier : l'aide comptable.

Les différentes missions de l’aide comptable.



L’aide comptable, appelé aujourd’hui plus communément « assistant comptable », travaille sous la direction du comptable ou du chef comptable. Il est en charge de la gestion bancaire (les ordres de virement, la saisie et la gestion des factures) et de la tenue des comptes dans une entreprise. Une partie de ses tâches consiste donc à enregistrer les différentes opérations, les dépenses comme les rentrées d’argent, à établir le rapprochement bancaire, à vérifier la fiabilité de la trésorerie.



L’aide comptable rédige un certain nombre de documents administratifs en rapport avec la comptabilité de l’entreprise (comme la déclaration de la TVA) ; c’est généralement lui qui se met en relation avec les organismes sociaux correspondants (avec l’Urssaf par exemple).



Il peut recevoir et traiter les bons de commande qui émanent des services de l’entreprise nécessitant des frais (les fournitures par exemple). Mais son rôle ne se cantonne pas exclusivement au traitement des factures et des notes de frais de l’établissement, l’aide comptable peut aussi, selon les entreprises, participer à la gestion des stocks, à l’analyse des flux, ou même dans certains cas être amené à établir les fiches de paie des employés. Il est donc un agent polyvalent qui occupe une place substantielle dans le fonctionnement d’une société.



Les qualités requises.



Le comptable assistant doit en premier lieu bien connaître les bases techniques de comptabilité générale que sa formation initiale lui aura permis d’acquérir. Il doit en outre maîtriser l’outil informatique, notamment les logiciels bureautiques et les programmes en matière de comptabilité et de fiscalité tels que Sage direct.



Les qualités requises pour s’épanouir dans cette profession, en plus d’avoir le goût des chiffres, sont : le sens des responsabilités, une solide organisation et une bonne réactivité.
C’est un travail qui exige de la précision et surtout de la rigueur, mais une rigueur qui n’est pas synonyme de rigidité car l’exercice requiert en même temps de grandes capacités d’adaptation. S’il travaille en autonomie dans son bureau, l’aide comptable est souvent amené à communiquer avec les différents partenaires de l’entreprise (les salariés, les clients, les différents services commerciaux et organismes administratifs…), il lui faut donc avoir développé de bonnes aptitudes relationnelles. Cet aspect prévaut encore plus en cabinet d’expertise comptable où l’assistant entre en relation avec une multitude de clients.


La difficulté principale du métier d’aide comptable en entreprise sera sans doute de faire face à la charge accrue de travail en période fiscale, et de manière générale, d’effectuer des tâches qui peuvent parfois paraître répétitives.



Formation et évolution.



Ce métier est accessible à partir de diplômes type Baccalauréat en Gestion et Administration, et Baccalauréat Sciences et Technologies de la Gestion.



L’étudiant peut aussi choisir de se former en alternance dans un centre de formation spécialisé (comme l’IFCV, l’Institut de formation aux carrières de la communication et de la vente) dont l’entrée est accessible après un BAC.



Le métier d’aide comptable s’ouvre par ailleurs sur d’intéressantes perspectives d’évolution, notamment au sein d’un cabinet d’expertise. Outre la possibilité d’obtenir un diplôme de qualification supérieure et d’évoluer vers un poste de comptable, voire de responsable comptable après plusieurs années d’expérience, l’assistant comptable pourra se spécialiser dans un domaine particulier de la comptabilité (comptabilité analytique, relation fournisseurs, etc.) Il y gagnera de nouvelles responsabilités et un salaire en conséquence.



Les différents postes qui s’offrent à l’aide comptable.



L’aide comptable peut travailler de manière sédentaire au service comptabilité d’une association ou d’une entreprise (PME ou entreprise de plus grande envergure, organisme privé ou de service public comme une mairie ou une préfecture…) ou bien de manière plus polyvalente dans un cabinet d’expertise comptable, en relation avec la comptabilité de plusieurs entreprises clientes.
Le choix de l’employeur semble primordial car le travail d’assistant comptable présente des différences notables selon les structures. S’il semble par exemple plus valorisant et peut-être moins rébarbatif d’évoluer en cabinet d’expertise, le salaire demeure plus attractif en entreprise.


Des postes d’aide comptable sont ouverts aux jeunes diplômés qui gagnent entre 18000 et 25000 euros bruts par an ; de nombreuses entreprises apprécient toutefois une expérience préalable en cabinet. Les stages et les missions en intérim peuvent dès lors constituer une première expérience enrichissante et un bon tremplin pour accéder à un poste intéressant.