Télétravailler avec des enfants : comment survivre aux vacances d’été

Télétravailler alors que vos enfants sont en mode vacances ? Un bon planning peut faire des merveilles. Caroline et Maarten nous partagent leurs meilleurs conseils.


16.08.2020

Caroline, maman de deux petits et collaboratrice communication et marketing chez Protime (entreprise spécialisée en développement de logiciels, notamment dans le domaine de l’enregistrement du temps et de la planification du personnel), télétravaille tout l’été.

Depuis la mi-mars, le télétravail est devenu la norme chez Protime. « Avant le confinement, le télétravail était déjà bien ancré chez nous. Mais s’occuper en même temps des enfants, il a fallu s’y habituer.

Au début, mon mari ne pouvait pas encore télétravailler ; c’est donc moi qui ai dû tout gérer seule. Un sacré défi. Une fois lui aussi consigné à domicile, nous avons fixé quelques règles claires. Quand un de nous deux doit passer un appel, il ou elle s’installe en-haut. Nous ne disposons pas d’un bureau séparé, mais il suffit de s’installer à une table dans la chambre des enfants. L’après-midi, on échange. Comme ça, chacun a son moment de travail tranquille. »

 

Planning quotidien

L’instauration d’un planning clair a fait une grande différence pour cette famille. « Les premières semaines, nous laissions les enfants dormir plus tard, mais bien vite, nous avons senti qu’une structure fixe fonctionne mieux pour tout le monde. » Même en période de vacances, la famille essaie de s’en tenir au rythme scolaire habituel. « Nous nous levons tôt, déjeunons ensemble, parcourons le planning du jour et démarrons tous les quatre notre journée.

Le matin, les enfants peuvent regarder la télé pendant une heure. D’ailleurs, quel bon investissement, ces casques audio pour enfants ! À dix heures, petite pause pour manger un fruit et jouer ensemble. Pareil l’après-midi : nous prévoyons un moment dans notre planning pour nous occuper des enfants. Sauter ensemble sur le trampoline ou jouer au jardin, ces petits moments d’attention leurs sont essentiels. À 3 ans et 4 ans et demi, ils sont trop jeunes pour s’occuper seuls pendant des heures. Et pas question de les laisser toute la journée devant la télé. »

 

Congé parental

Ce rythme adopté en plein confinement ne change pas beaucoup pendant les vacances d’été. « Par contre, les vendredis nous sommes tous deux en congé parental, pour faire des activités sympas avec les enfants. Nous sommes partis un peu en vacances, mais du reste, ils passent une bonne partie de leurs vacances à la maison. Heureusement, ils s’y sont habitués.

Récemment, j’ai remplacé la table du living par un nouveau poste de télétravail, juste à côté du coin où jouent les enfants. Cela peut paraître étrange, mais il y a pourtant des avantages : fini les affaires de boulot qui traînent partout, enfin un vrai lieu de travail, et les enfants sont tout près. Ils ont fini par comprendre quand il ne faut pas me déranger. Même si plus personne ne s’étonne de voir un bambin me sauter sur les genoux en pleine réunion vidéo (rit).

 

6 conseils de Caroline

*Structurez la journée : une bonne habitude pour vous et pour vos enfants.

*Prenez des pauses ensemble. De quoi vous détendre un peu, tout en offrant de l’attention aux enfants.

*Mettez-vous bien d’accord sur certaines règles avec votre partenaire.

*Profitez de votre flexibilité pour éventuellement travailler tôt le matin ou après avoir mis au lit les enfants.

* Investissez dans de bons casques audio pour les enfants, afin qu’ils puissent regarder leur émission préférée sans vous rendre dingue.

*À la maison, il est tentant de travailler plus longtemps. Fermez votre pc au même moment où avant, vous auriez pris la voiture (et placez-le bien hors de vue).

 

Maarten De Maayer (37 ans), copywriter créatif, télétravaille à temps plein depuis fin mars et au moins jusqu’au mois d’octobre.

Hormis un break de trois semaines, Maarten passera cet été chez lui, devant son pc. « Comme chaque année, nous avons planifié deux stages d’été pour notre fils ainé, Simon (5 ans). Le benjamin, Victor (2 ans), passe trois jours par semaine à la crèche. De temps en temps ils vont dormir chez leur tante ou leurs grands-parents, mais en général, les enfants sont à la maison.

Et nous aussi. On tâtonne un peu, c’est loin d’être évident, mais nous avons tout de même réussi à prendre deux semaines de congé ensemble cet été. Le mérite en revient à ma femme. C’est une planificatrice géniale. Et chacun à tour de rôle prend un jour de congé supplémentaire par-ci par-là, quand c’est nécessaire. »

 

Rythme fixe

Maarten croit lui aussi à la structure. « Chaque jour se déroule plus ou moins selon le même rythme. Se lever, déjeuner ensemble, conduire les enfants (ou s’occuper d’eux quand ils sont là). Vers 8h30, les premières réunions vidéo commencent. Les enfants savent que je dois travailler, même s’ils ne me laissent pas plus tranquille pour autant. »

Disposer d’un bureau séparé s’avère utile. « Ma ‘caverne d’homme au travail’. Même là ils me retrouvent, mais j’ai mes trucs. Vous avez besoin de conseils pour barricader une porte ? Appelez-moi ! Les enfants ont fini par comprendre à quoi ressemble une journée de télétravail. Après le petit déjeuner, ils peuvent regarder la télé pendant une heure, ensuite, nous partons faire une petite promenade. Cette structure apporte une certaine sérénité. »

 

Pas trop sévères

Il arrive que tout ne se déroule pas strictement comme le prévoit le planning, et c’est normal. « Parfois, le chaos s’instaure. À ces moments-là, il faut pouvoir lâcher prise pour repartir du bon pied le lendemain. Pas toujours évident, mais je pense que tout ceci a fini par renforcer tant notre famille que notre couple. Quand on a passé des mois à télétravailler à deux avec des enfants en bas âge et sans s’entretuer, plus rien ne semble impossible. »

 

Conseils :  

  • Essayez de profiter des moments impromptus. De l’ici et maintenant. C’est parfois frustrant, mais pour une famille avec de jeunes enfants – qui n’a jamais passé autant de temps ensemble qu’aujourd’hui – ce n’est vraiment pas la fin du monde.
  • N’oubliez pas de planifier des vacances ensemble.
  • Prévoyez régulièrement des journées de congé pour respirer un peu.
  • Il est important pour les enfants de pouvoir se raccrocher à un planning fixe.
  • Utilisez les solutions de garde d’enfants qui s’offrent à vous.
  • Se barricader pour garder à distance vos garnements : ça aussi, accordez-le-vous de temps en temps.

 

Recevez notre newsletter remplie de conseils

Vous voulez rester informé des derniers conseils de carrière ? Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque semaine des conseils pour votre carrière.

Les offres d'emploi les plus récentes

Recevez notre newsletter remplie de conseils

Vous voulez rester informé des derniers conseils de carrière ? Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque semaine des conseils pour votre carrière.