Sortir du lot grâce à votre CV ? Voici comment s’y sont pris Assia et Maartje

Au moment de solliciter un emploi, il faut se démarquer des autres candidats. Certains prennent ce conseil au pied de la lettre.


15.02.2018

Assia Manah (35) et Maartje Steukers (38) par exemple. L’une a imaginé - avec 5 autres chercheurs d’emploi - une campagne d’affichage dans les rues de Bruxelles, l’autre a développé un site internet pour présenter ses services de marketeur.

Une campagne d’affichage dans le centre de Bruxelles

Assia Manah

Assia Manah, 35 ans, a trouvé un emploi dans le secteur socioculturel

« L’idée d’une campagne d’affichage à Bruxelles ne m’est pas venue toute seule » raconte Assia. C’est lors d’une formation en communication d’entreprise et gestion d’événements de Bruxelles Formation, suivie pour réorienter sa carrière, qu’elle et d’autres participants ont appris qu’ils pouvaient – en tant que particulier – louer une surface média de deux mètres carrés (dans un abribus ou au dos d’un plan de la ville éclairé) chez JCDecaux. L’idée est ainsi née de se servir d’affiches pour trouver un emploi.

« Nous discutions après le cours et on s’est dit que l’on pouvait louer ces espaces nous-même. Nous cherchions tous un chouette boulot et étions d’avis que c’était une manière originale de solliciter un emploi. Ensemble, nous avons présenté cette idée au formateur qui a tout de suite été très enthousiaste. »

 

Six Bruxellois cherchent un job

La Belle Histoire a commencé : six Bruxellois aux profils très différents se remontent les manches pour réaliser une campagne de communication originale. « Nous avons mis en ligne le site internet labellehistoire.brussels parallèlement aux affiches, pour que les employeurs puissent y consulter nos CV. Nous avons aussi réalisé un petit film partagé sur les médias sociaux et avons organisé des rencontres avec des employeurs des secteurs dans lesquels nous voulions travailler. J’ai ainsi discuté – grâce à mon expérience en communication et travail socio-culturel – avec le directeur de la culture de la commune d’Ixelles. Cela nous a permis de rassembler d’autres conseils utiles et des références. »

Un nouveau boulot grâce à la campagne


« Je leur ai envoyé un courriel pour les informer de la campagne
et selon moi, cela a fortement influencé leur choix. »

Assia sollicitait déjà avant le lancement de la campagne, mais cette dernière lui a toutefois donné un sérieux coup de pouce. « La presse était très intéressée par notre initiative, cela aide à se faire remarquer. Juste avant la campagne, j’avais été faire des tests écrits à l’ASBL Tremplins, qui organise des ateliers culturels pour les jeunes. Je leur ai envoyé un courriel pour les informer de la campagne et selon moi, cela a fortement influencé leur choix – outre mon expérience bien sûr – car je commence aujourd’hui. »

« La campagne a mis en avant notre ardeur, notre motivation, notre enthousiasme. En plus, c’était le moyen idéal de prouver nos connaissances pratiques des techniques de communication, de générer une expérience supplémentaire en matière de création de contenu et de médias sociaux, d’établir des contacts avec des journalistes, … Bref, une expérience enrichissante qui a débouché sur un nouveau boulot !

Marketeur cherche employeur

Maartje Steukers

Maartje Steukers, 38 ans, cherchait et a trouvé un job intéressant dans le marketing en Campine.

Maartje était dans le marketing, ambitieuse, et cherchait un job passionnant qui n’allait – idéalement – pas la forcer à se déplacer trop loin. « Durant des années, j’ai fait la route de la Campine à Anvers ou au Limbourg. J’étais souvent deux heures ou plus sur la route tous les jours. Je cherchais une fonction intéressante de préférence à proximité de chez moi. Malheureusement, ce type de fonction n’est pas courant partout. J’ai donc pris le taureau par les cornes et j’ai réalisé et mis en ligne un site internet : werkgevergezocht.be

Outil de self-marketing


« C’est le moyen idéal de démontrer mes capacités de marketeur. »

« L’avantage du site internet, c’est que je pouvais y placer énormément d’informations, bien plus que dans un profil en ligne. En outre, c’est le moyen idéal de démontrer mes capacités de marketeur : au lieu de faire la promotion d’un produit, c’est moi que je lançais sur le marché. Un excellent atout pour un profil comme le mien. Quand on sait que parfois, ce sont des centaines de candidats qui réagissent à une seule offre d’emploi, il est bon de sortir du lot et de se démarquer des autres candidats. C’est exactement l’effet qu’a eu le site internet sur mon profil. Dans mes lettres de candidature, sur mon profil LinkedIn, durant les entretiens de réseautage, partout et tout le temps, j’y ai fait référence. Les réactions étaient toujours positives et de nombreuses personnes m’ont fourni spontanément des informations utiles ou informé d’offres d’emploi dont ils avaient connaissance. »

Des centaines de vues

« Quand j’ai mis le site internet en ligne, je l’ai annoncé en publiant un message sur LinkedIn qui a été vu des centaines de fois. Cela prouve que j’avais attiré l’attention en sollicitant de la sorte. Deux mois plus tard, j’ai trouvé un nouveau job de marketeur dans le secteur pharmaceutique. Entre-temps, j’ai changé de travail. Depuis l’année passée, je travaille dans une entreprise de consultance à deux kilomètres de chez moi… Je ne travaille que 4 jours par semaine pour le moment, même si un temps plein a ma préférence, mais c’est une fonction passionnante dans une entreprise en pleine croissance et c’est exactement ce que je cherchais ! »

Recevez des jobs par e-mail

Vous souhaitez être informé en premier lorsque de nouvelles offres d’emploi sont publiées ? Insérez vos critères et recevez chaque jour ou chaque semaine des offres d’emploi sur mesure !

Les offres d'emploi les plus récentes

Recevez des jobs par e-mail

Vous souhaitez être informé en premier lorsque de nouvelles offres d’emploi sont publiées ? Insérez vos critères et recevez chaque jour ou chaque semaine des offres d’emploi sur mesure !