Les 12 principales sources d’irritation au travail

Vous aussi, il y a des choses qui vous agacent au travail ? Vous n’êtes pas seul-e.


10.08.2020

Voici les principales sources d’irritation au travail, et les bonnes attitudes pour y faire face.

Une technologie défaillante

Votre pc ou votre boîte mail qui plantent, une connexion internet super lente… d’après une étude de Samsung auprès d’entreprises britanniques, ces soucis technologiques nous font perdre en moyenne 27 minutes par jour. Soit près de deux heures par semaine !

 

Des collègues bruyants

Au technostress s’ajoutent les collègues, source fréquente d’irritation. Ce qui nous tape sur les nerfs :  les bruits perturbants, les mastications sonores et les appels privés indiscrets. Et si vous pensez que ces chahuteurs dérangent surtout la génération plus ancienne, vous vous trompez. Au contraire, les trentenaires et leurs benjamins sont ceux qui s’irritent le plus des collègues bruyants.

 

Le non-respect des deadlines

La ponctualité et la fiabilité constituent des valeurs importantes au travail. Plus de la moitié des employés sortent de leurs gonds quand des collègues ou fournisseurs ne se tiennent pas aux délais convenus.

 

Trop d’e-mails

Tout le monde sait qu’une boîte mail débordante, ce n’est pas bon pour votre stress. Rien de plus horripilant qu’une flopée de mails inutiles. Un employé sur quatre se montre d’ailleurs irrité par ces collègues qui se trouvent juste à côté d’eux et qui posent leurs questions par e-mail.

 

Les retardataires

Pas entendu le réveil, raté le train ou coincé-e dans les embouteillages ? Quelle que soit leur motif, les retardataires ne pourront pas compter sur la bienveillance des autres. Il en va de même pour ceux qui arrivent en retard aux réunions.

 

Ne pas admettre ses erreurs

Nous commettons tous des erreurs. Rien de grave, à condition d’oser faire son mea culpa. Ne pas savoir admettre ses fautes, voilà qui figure parmi le top des attitudes irritantes.

 

Le désordre

Les assiettes avec des restes de repas sur le bureau de votre voisin, les verres sales dans la cuisine… Le désordre, on ne l’apprécie pas plus au travail que chez soi.

 

Les pauses cigarette qui se multiplient

Votre collègue prend toutes les heures une pause cigarette, pendant que vous travaillez sans relâche ? Visiblement, c’est là aussi une source d’irritation pour bon nombre d’entre nous.

 

Les commérages

Un employé sur trois désapprouve les commérages au travail. Avouons-le, nous l’avons tous fait. Or, les ragots nuisent à l’ambiance de travail et se répandent comme une traînée de poudre. On finit plus vite qu’on ne le pense dans une culture négative de morosité et de médisance.

 

Les réunions interminables

Les réunions prolongées avec des présentations PowerPoint sans fin : nous savons tous qu’elles n’ont aucune utilité. Les plus de 50 ans y sont particulièrement hostiles.

 

Le mauvais café

Une tasse de café après les embouteillages du matin : voilà ce qu’il vous faut. Du moins, s’il est bon. Parce qu’au travail, beaucoup s’irritent du café insipide de la machine.

 

Trop froid/trop chaud

C’est dans un environnement confortable qu’on travaille le mieux. Un airco réglé trop fort ou au contraire, les gouttes de sueur qui vous perlent dans le dos : rien de plus déplaisant qu’un climat de travail désagréable.

 

Comment gérer son irritation

 

Reprenez le contrôle

Les études indiquent qu’un sentiment d’impuissance débouche souvent en stress et en colère. Ce qui va nuire à la qualité de votre travail. Face à une situation dérangeante, ne vous résignez pas, prenez les choses en main. Commencez par en parler à votre supérieur hiérarchique. Vous préférez évoquer directement avec votre collègue son comportement dérangeant ? Faites-le discrètement et avec délicatesse. Car le but est de voir la situation s’améliorer, et non s’envenimer.

 

Soyez patient-e

Tous les problèmes ne se règlent pas du jour au lendemain. Les améliorations technologiques sont couteuses et demandent du temps. Votre pc plante une fois de plus ? C’est ennuyeux, mais essayez de voir le côté positif. Vous allez pouvoir enfin passer ces coups de fil que vous remettez à plus tard depuis des semaines, ou mettre un peu d’ordre dans votre bureau.

 

Créez du lien

Les bonnes relations de travail sont importantes pour une ambiance de travail agréable. Intéressez-vous à vos collègues et apprenez à vraiment les connaître. Parce qu’on supporte bien plus de petits défauts chez un-e collègue sympa que chez un collègue agaçant.

 

Prenez des pauses anti-stress

Vous sentez que votre stress dégénère ? Il est temps de prendre une pause-café ou de faire un tour dehors. Tâchez de découvrir ce qui vous aide à canaliser votre irritation.

Les offres d'emploi les plus récentes