Salaire: 5 conseils pour obtenir ce que vous voulez

StepStone vous donne quelques conseils pour mieux négocier votre salaire.

Salaire: 5 conseils pour obtenir ce que vous voulez

StepStone vous donne quelques conseils pour mieux négocier votre salaire.

Pour obtenir une augmentation, vous devrez convaincre votre manager de votre potentiel. Être bon négociateur peut alors se révéler intéressant. Nous vous donnons quelques conseils pour mieux négocier votre salaire.



1. Soyez bien préparé

Avant de commencer à négocier votre salaire, définissez clairement votre objectif. Quel montant visez-vous, et s’il s’avère trop ambitieux, à combien s’élève le minimum acceptable (si une augmentation n’est pas envisageable actuellement, pouvez-vous vous satisfaire d’un avantage extralégal ou d’une formation ?). Envisagez les réactions possibles de votre interlocuteur et la manière d’y répondre. Formulez votre objectif le plus concrètement possible et avancez des arguments convaincants quant à vos motivations.

2. N’attendez pas de miracle

Toute négociation est une opération donnant-donnant. Sans donner, vous n’obtiendrez rien en retour, car les deux parties doivent être satisfaites du résultat qui sera, dans le cas présent, une augmentation ou tout autre avantage. Fixez-vous des objectifs réalistes, cela vous évitera bien des déceptions par la suite. Si votre objectif est d’obtenir une augmentation de 10%, dites-vous bien que ce n’est pas gagné d’avance.

Assurez-vous que les éventuelles solutions de rechange sont elles aussi réalistes et correspondent à votre fonction actuelle. Par exemple, si seuls les managers ont une voiture de fonction, évitez d’en demander une si vous ne l’êtes pas.

3. Faites preuve de flexibilité, mais sachez ce que vous voulez

Maîtrisez-vous et efforcez-vous de vous mettreà la place de votre interlocuteur. En effet, un bon négociateur se montrera ferme et tenace, mais fera également preuve d’empathie et de flexibilité. Il saura s’adapter à diverses situations et imaginer des solutions créatives. Voici quelques astuces qui vous aideront à convaincre votre interlocuteur de faire des concessions ou des compromis lors de la négociation salariale : 

  • Accueillez les propositions salariales constructives de votre interlocuteur de manière positive et avec enthousiasme. L’atmosphère n’en sera que plus ouverte et favorable et vous ne risquerez pas d’irriter votre interlocuteur. Ne dites jamais ‘jamais’. Prenez votre temps pour négocier et réfléchir aux propositions faites, et ne répondez pas immédiatement, que ce soit par l’affirmative ou par la négative.
  • Sondez l’opinion de votre interlocuteur en posant des questions telles que : ‘Que penseriez-vous si…?’ ou ‘Que feriez-vous ?’.
  • Pensez à vanter les points positifs de l’entreprise et à souligner votre volonté d’arriver à une solution qui agréera les deux parties.

4. N’abandonnez pas

Formulez vos attentes dès le début de l’entretien. Ne vous montrez pas trop déterminé afin de ne pas couper court à toute discussion. Fixez vos limites. Ne faites pas preuve de trop de modestie, évitez les mauvais arguments, mais osez demander ce que vous souhaitez.

5. Énoncez clairement les choses

Parfois, les parties se comprennent mal. De votre côté, vous pensez que votre manager va réfléchir à votre éventuelle augmentation, alors qu’il n’a pas du tout l’intention de le faire dans l’immédiat. Quand les choses ne sont pas clairement énoncées, des problèmes peuvent survenir ultérieurement. Dès lors, assurez-vous toujours que toutes les conclusions sont écrites noir sur blanc et que chacun marque son accord. À la fin de l’entretien, répétez une dernière fois ce qui a été convenu.
 

Vous n’arrivez pas à vos fins ? Préférez alors fixer un entretien ultérieur avec votre interlocuteur plutôt que de marquer votre accord sur une proposition qui ne vous agrée pas.

 

Recevez notre newsletter remplie de conseils

Vous voulez rester informé des derniers conseils de carrière ? Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque semaine des conseils pour votre carrière.

Recevez notre newsletter remplie de conseils

Vous voulez rester informé des derniers conseils de carrière ? Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque semaine des conseils pour votre carrière.

Pour obtenir une augmentation, vous devrez convaincre votre manager de votre potentiel. Être bon négociateur peut alors se révéler intéressant. Nous vous donnons quelques conseils pour mieux négocier votre salaire.



1. Soyez bien préparé

Avant de commencer à négocier votre salaire, définissez clairement votre objectif. Quel montant visez-vous, et s’il s’avère trop ambitieux, à combien s’élève le minimum acceptable (si une augmentation n’est pas envisageable actuellement, pouvez-vous vous satisfaire d’un avantage extralégal ou d’une formation ?). Envisagez les réactions possibles de votre interlocuteur et la manière d’y répondre. Formulez votre objectif le plus concrètement possible et avancez des arguments convaincants quant à vos motivations.

2. N’attendez pas de miracle

Toute négociation est une opération donnant-donnant. Sans donner, vous n’obtiendrez rien en retour, car les deux parties doivent être satisfaites du résultat qui sera, dans le cas présent, une augmentation ou tout autre avantage. Fixez-vous des objectifs réalistes, cela vous évitera bien des déceptions par la suite. Si votre objectif est d’obtenir une augmentation de 10%, dites-vous bien que ce n’est pas gagné d’avance.

Assurez-vous que les éventuelles solutions de rechange sont elles aussi réalistes et correspondent à votre fonction actuelle. Par exemple, si seuls les managers ont une voiture de fonction, évitez d’en demander une si vous ne l’êtes pas.

3. Faites preuve de flexibilité, mais sachez ce que vous voulez

Maîtrisez-vous et efforcez-vous de vous mettreà la place de votre interlocuteur. En effet, un bon négociateur se montrera ferme et tenace, mais fera également preuve d’empathie et de flexibilité. Il saura s’adapter à diverses situations et imaginer des solutions créatives. Voici quelques astuces qui vous aideront à convaincre votre interlocuteur de faire des concessions ou des compromis lors de la négociation salariale : 

  • Accueillez les propositions salariales constructives de votre interlocuteur de manière positive et avec enthousiasme. L’atmosphère n’en sera que plus ouverte et favorable et vous ne risquerez pas d’irriter votre interlocuteur. Ne dites jamais ‘jamais’. Prenez votre temps pour négocier et réfléchir aux propositions faites, et ne répondez pas immédiatement, que ce soit par l’affirmative ou par la négative.
  • Sondez l’opinion de votre interlocuteur en posant des questions telles que : ‘Que penseriez-vous si…?’ ou ‘Que feriez-vous ?’.
  • Pensez à vanter les points positifs de l’entreprise et à souligner votre volonté d’arriver à une solution qui agréera les deux parties.

4. N’abandonnez pas

Formulez vos attentes dès le début de l’entretien. Ne vous montrez pas trop déterminé afin de ne pas couper court à toute discussion. Fixez vos limites. Ne faites pas preuve de trop de modestie, évitez les mauvais arguments, mais osez demander ce que vous souhaitez.

5. Énoncez clairement les choses

Parfois, les parties se comprennent mal. De votre côté, vous pensez que votre manager va réfléchir à votre éventuelle augmentation, alors qu’il n’a pas du tout l’intention de le faire dans l’immédiat. Quand les choses ne sont pas clairement énoncées, des problèmes peuvent survenir ultérieurement. Dès lors, assurez-vous toujours que toutes les conclusions sont écrites noir sur blanc et que chacun marque son accord. À la fin de l’entretien, répétez une dernière fois ce qui a été convenu.
 

Vous n’arrivez pas à vos fins ? Préférez alors fixer un entretien ultérieur avec votre interlocuteur plutôt que de marquer votre accord sur une proposition qui ne vous agrée pas.

 

Recevez notre newsletter remplie de conseils

Vous voulez rester informé des derniers conseils de carrière ? Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque semaine des conseils pour votre carrière.

Recevez notre newsletter remplie de conseils

Vous voulez rester informé des derniers conseils de carrière ? Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque semaine des conseils pour votre carrière.

Recevez notre newsletter remplie de conseils

Vous voulez rester informé des derniers conseils de carrière ? Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque semaine des conseils pour votre carrière.

M’inscrire

Continuer à lire