Licenciement ou démission : les principaux chiffres

Vous quittez votre entreprise ? Vous devrez alors accomplir toute une série de formalités administratives si vous souhaitez que les montants exacts qui vous sont dus vous soient versés après votre depart.
Cet article a pour objectif de vous fournir des informations sur les principales indemnités et allocations auxquelles vous avez droit après votre licenciement ou votre démission, ainsi que sur les organismes pour l'emploi auxquels vous adresser.

 Indemnité de préavis

Vous avez été licencié sans délai de préavis ? Dans ce cas, votre employeur est tenu de vous payer une indemnité de préavis dont le montant varie en fonction de différents facteurs (salaire, avantages extralégaux, ancienneté,…).

 

Pécule de vacances

Peu après votre départ, votre employeur vous versera une somme d’argent avec la communication ‘solde pécule de vacances’ ou ‘pécule de vacances anticipé’. Ce montant comprend :

  • d’une part, le pécule correspondant aux jours de congé que vous n’avez pas encore pris dans l’année en cours ;
  • d’autre part, le simple et le double pécule de vacances pour les droits aux vacances que vous vous êtes déjà constitués, au moment de votre départ, pour l’année suivante. Par exemple, si vous quittez l’entreprise fin juin, vous avez déjà droit à la moitié de vos jours de congé.

Votre nouvel employeur ne vous versera bien entendu pas de pécule de vacances pour les jours qui vous ont déjà été payés par votre employeur précédent. Cela signifie que l’été suivant, vous ne recevrez pas de pécule de vacances ou que vous recevrez un pécule de vacances réduit. Logique, puisque cette argent vous aura déjà été versé au moment de votre départ.

 

Prime de fin d’année

Vous touchez habituellement une prime de fin d’année en décembre ? Dans la plupart des cas, vous conserverez ce droit, même si vous quittez l’entreprise plus tôt dans l’année. Vous ne toucherez évidemment qu’un pourcentage de ce montant, calculé sur la base du nombre de jours prestés au cours de l’année.

Attention : dans la plupart des entreprises, vous devez justifier de 5 années d’ancienneté. De plus, dans certains secteurs, l’octroi de la prime de fin d’année à un travailleur démissionnaire est exclu.

 

Allocation de chômage

Après un licenciement et une fois le délai de préavis écoulé, vous pouvez bénéficier d’allocations de chômage. Vous devez alors vous inscrire comme demandeur d’emploi auprès du FOREM ou d’ACTIRIS et introduire une demande d’allocations auprès de l’ONEM, qui vérifiera si vous remplissez toutes les conditions.

Indépendamment de l’aspect financier, il est également essentiel de vous concentrer sur votre avenir.

 

Attention : le présent article n’est pas un avis juridique contraignant. Il s’agit d’un fil conducteur qui vous aidera à trouver des réponses aux questions que vous vous posez. Mais notre législation du travail est tellement complexe qu’il nous est impossible de résumer chaque cas de figure dans un court article. Si vous avez des questions importantes, n’hésitez pas à consulter un avocat ou un spécialiste de votre syndicat 

 

Recevez des jobs par e-mail

Vous souhaitez être informé en premier lorsque de nouvelles offres d’emploi sont publiées ? Insérez vos critères et recevez chaque jour ou chaque semaine des offres d’emploi sur mesure !

Jobs récents

Recevez des jobs par e-mail

Vous souhaitez être informé en premier lorsque de nouvelles offres d’emploi sont publiées ? Insérez vos critères et recevez chaque jour ou chaque semaine des offres d’emploi sur mesure !

M’envoyer des offres ciblées

Continuer à lire

C’est quoi une carrière réussie ?

Le marché du travail est en constante évolution. Il y a quelques décennies, un employé commençait au bas de l'échelle de l'entreprise pour gravir petit à petit les échelons. Aujourd'hui, "réussir sa carrière" est bien plus compliqué.

Il faut davantage parler de son salaire

Peu de sujets sont aussi tabous que celui du montant qui apparaît chaque mois sur notre compte en banque. Pourtant, parler de son salaire est crucial pour dénicher de nouvelles opportunités de carrière.

Tendance : Travailler près de chez soi

Vous aussi vous en avez assez de passer autant de temps en déplacement?
Lisez ci-dessous les conclusions les plus importantes selon StepStone.