Comment justifier une période de chômage ?

Essayer de masquer les lacunes de votre CV n'a aucun sens.
Vaut-il mieux mentionner une période de chômage dans votre CV, ou la passer sous silence ? Et comment réagir si le recruteur vous pose une question à ce sujet pendant l'entretien d'embauche ?

Privilégiez l’honnêteté

Essayer de masquer les lacunes de votre CV n’a aucun sens. Si vous mentez au sujet de votre expérience professionnelle, votre employeur finira tôt ou tard par s’en rendre compte. Mieux vaut donc indiquer les périodes pendant lesquelles vous étiez sans emploi en faisant la liste de vos expériences professionnelles.

Nous vous conseillons aussi de répondre honnêtement aux questions lors de l’entretien d’embauche : n’ayez pas peur de dire que vous avez été licencié à cause de restructurations et que vous n’avez pas retrouvé tout de suite un emploi qui vous correspondait, ou que vous avez fait un burn-out et pris le temps qu’il fallait pour vous rétablir. Si vous êtes sincère et que les lacunes de votre CV correspondent à ce que vous dites, les employeurs ne manqueront pas d’être compréhensifs.

 

Restez actif

Si vous ne trouvez pas d’emploi pendant un certain temps, assurez-vous de rester actif. Travaillez comme bénévole, rédigez un blog, faites un grand voyage, suivez une formation, etc. Vous pourrez ensuite indiquer ces activités sur votre CV.
C’est bien sûr différent si vous avez été malade pendant une longue période. Dans ce cas, pas besoin d’inventer d’excuses : expliquez sans détour que vous ne pouviez pas travailler pour des raisons de santé. Ne vous perdez pas dans les détails.

 

 

CONSULTEZ NOS MILLIERS D’OFFRES D’EMPLOI & TROUVEZ LE JOB DE VOS RÊVES!

 

 

Être honnête ne veut pas dire s’appesantir sur vos périodes de chômage. Les mentionner sur votre CV suffit largement, pas besoin d’y revenir dans votre lettre de motivation, sauf si ce que vous avez fait pendant ce temps est pertinent pour le job. Si le recruteur vous demande des explications pendant l’entretien, n’insistez pas trop sur la difficulté à trouver du travail ou sur la mauvaise ambiance dans l’entreprise qui vous a licencié.

Contentez-vous d’une explication sobre et professionnelle, toujours sous un angle positif. Si vous avez été malade, montrez à quel point vous étiez content de recommencer à travailler après votre convalescence. Enfin, pour ceux qui ont fait une pause, expliquez que cela vous a redonné envie d’être actif et de faire un travail que vous aimez vraiment.

 

Insistez sur vos projets

Si vous avez été au chômage et que votre interlocuteur aborde la question, essayez discrètement de changer de sujet. Donnez une explication courte et honnête, puis passez à vos ambitions : acquérir de l’expérience dans un nouveau secteur, travailler de nouveau à temps plein dans une équipe enthousiaste, ou mettre en pratique des connaissances développées dans votre emploi précédent. Conclusion : il ne faut pas éluder la question, mais vous pouvez clore le sujet sur une réponse honnête et continuer l’entretien sur une note positive.

 

StepStone espère que ces conseils vous aideront à trouver votre job idéal et vous souhaite beaucoup de succès.

 

 

Trouvez le job de vos rêves

Vous êtes à la recherche du job de vos rêves ? Bonne nouvelle : StepStone vous aide !

Jobs récents

Trouvez le job de vos rêves

Vous êtes à la recherche du job de vos rêves ? Bonne nouvelle : StepStone vous aide !

Commencer ma recherche

Continuer à lire