8 gaffes à éviter en cours de sollicitation… et ce qu’on en retient !

StepStone a demandé à Joris Blommaerts, professionnel des ressources humaines, quelles maladresses étaient les plus remarquables.


11.03.2019

Mains moites, nœud dans la gorge,... Postuler pour un emploi, c'est stressant. Vous voulez faire bonne impression et décrocher l'emploi de vos rêves. Mais parfois, ça tourne mal. StepStone a demandé à Joris Blommaerts (Chief Human Resources Officer EMEIA chez Sumitomo Drive Technologies), professionnel des ressources humaines, quelles maladresses étaient les plus remarquables et a rassemblé tout de suite quelques conseils pour que votre candidature à vous, se passe au mieux.

Comment éviter les bévues fréquentes des lettres ou courriels de motivation :

Utiliser une adresse de courriel neutre

« Une fois, j’ai reçu une candidature venant de l’adresse de courriel silentmurder@yahoo.com », commence Joris Blommaerts. « J’ai préféré ne pas inviter ce ‘tueur’ à un entretien. Il aurait été plus sage qu’il utilise simplement une adresse neutre, comme prénom.nom@gmail.com ».

 

Indiquer clairement pour quel poste vous postulez et quelles sont vos motivations

« Dans le courriel accompagnant votre CV, assurez-vous de rédiger un peu plus que « J’aimerais postuler pour un emploi chez vous et vous trouverez mon CV en pièce jointe ». Précisez toujours clairement pour quel fonction vous postulez, sans les mélanger… où vous avez trouvé l’annonce du poste vacant et ce qui, dans l’annonce, vous a incité à postuler. »

 

Pas de message standard pour les différentes entreprises

« Un candidat qui adresse ouvertement le même message à différentes entreprises ne fait pas une très bonne impression », dit Blommaerts. Il faut rédiger un message spécifique par poste sollicité, de préférence de manière plus personnelle. Et si par hasard vous envoyez quand même un message standard pour plusieurs postes, n’oubliez pas – au moins – d’adapter les coordonnées du destinataire et les informations spécifiques de la fonction… »

 

CONSULTEZ NOS MILLIERS D’OFFRES D’EMPLOI & TROUVEZ LE JOB DE VOS RÊVES!

 

Invitation à un entretien ? Les situations à éviter durant l’entrevue :

Oublier pour quel poste vous postulez

« Une bonne préparation est cruciale. Informez-vous sur l’entreprise pour laquelle vous postulez, lisez attentivement le texte de l’offre d’emploi et identifiez ce qui vous attire dans la fonction et l’entreprise », explique Joris Blommaerts. Des questions telles que « Que savez-vous de notre entreprise » et « Qu’est-ce qui vous attire dans la fonction » sont des incontournables lors d’un entretien. Assurez-vous donc de pouvoir répondre rapidement aux questions les plus évidentes.

 

Être dérangé par un Smartphone

Blommaerts : « J’entends parfois un téléphone vibrer pendant un entretien d’embauche. C’est assez ennuyeux car cela distrait les deux parties. Alors, éteignez complètement votre téléphone portable lorsque vous avez un entretien. Il va sans dire qu’envisager de répondre à un appel téléphonique durant un entretien d’embauche… c’est absolument impensable. »

 

Répondre trop brièvement

« Une saine nervosité est compréhensible, mais un entretien d’embauche n’est pas un interrogatoire. Il s’agit d’un dialogue lors duquel, idéalement, les deux parties partagent des informations pour démontrer l’intérêt d’une collaboration. Si vous fournissez des réponses très ou trop courtes ou si vous vous limitez à ‘oui’ et ‘non’, il sera très difficile pour le recruteur d’évaluer s’il a trouvé le candidat qui lui convient. »

 

S’étendre sur des expériences négatives

« Certains candidats qui ont récemment vécu une expérience négative au travail ont tendance à trop s’y attarder. Ce n’est pas une bonne idée. Ne parlez pas négativement de votre ancien employeur. Répondez brièvement, par exemple, qu’il y avait trop peu de compatibilité entre vous et l’entreprise, et clôturez le sujet. »

 

Ne se trouver que fort peu de défauts

Blommaerts : « Dans tous les cas, lorsque vous postulez à un emploi, on vous demandera quels sont vos défauts ou les aspects que vous pourriez améliorer. Souvent, les candidats répondent par une caractéristique qu’il est possible de rendre positive, comme le fait d’être ‘trop enthousiaste’. C’est un conseil que vous retrouverez sur de nombreux sites d’emploi, mais les recruteurs connaissent cette technique. »

« J’apprécie davantage les candidats honnêtes, qui font franchement état de leurs défauts en mentionnant aussi immédiatement la façon dont ils y travaillent. Une telle réponse est bien plus crédible. Une fois, j’ai eu un candidat qui m’a répondu tout simplement qu’il n’avait aucun défaut. Pas très plausible,… personne n’est parfait. »

« Une bonne préparation et une présentation authentique sont cruciales pour une candidature réussie », conclut Blommaerts. « Enfin, j’ai un dernier conseil important, qui n’a rien à

Joris Blommaerts

voir avec votre lettre de motivation ou l’entrevue : veillez à ce que vos comptes de médias sociaux soient privés ou protégés. »

« Si vous les partagez de façon publique, évitez les photos de vos sorties nocturnes, par exemple. Elles ne laissent pas forcément une impression positive à un futur employeur. Sachez que certaines entreprises procèdent à une présélection en ligne des candidats. À bon entendeur… »

 

Recevez des jobs par e-mail

Vous souhaitez être informé en premier lorsque de nouvelles offres d’emploi sont publiées ? Insérez vos critères et recevez chaque jour ou chaque semaine des offres d’emploi sur mesure !

Les offres d'emploi les plus récentes

Recevez des jobs par e-mail

Vous souhaitez être informé en premier lorsque de nouvelles offres d’emploi sont publiées ? Insérez vos critères et recevez chaque jour ou chaque semaine des offres d’emploi sur mesure !