Offres d'emploi
(fonction, société, N° de reference)
(ville, province ou code postal)

Travailler en Espagne

travailler en Espagne

Pour beaucoup, c'est le rêve : vivre et travailler à l'ombre de l'architecture de Gaudi, au cœur d'une ville mondiale comme Madrid, ou sous le climat méditerranéen de Valence. Mais quiconque suit un tant soit peu l'actualité de ces derniers mois n'aura pas manqué de constater que les Espagnols, ont une tout autre vision de la question. Les jeunes sont en quête d'un emploi dans d'autres pays européens, au rang desquels l'Allemagne et la Belgique, dont l'économie est pour l'instant plus florissante qu'en Espagne. Cela n'enlève rien à votre envie de partir travailler en Espagne ? Dans ce cas, voici ce que vous devez savoir.

Permis de séjour et NIE

Tout citoyen de l'UE a du droit de résider, de postuler pour un emploi, de travailler et de bénéficier de ses allocations de retraite dans n'importe quel État membre de l'UE. En tant que Belge, votre seule carte d'identité vous permet de séjourner en Espagne. Si votre séjour se prolonge au-delà de trois mois et que vous désirez y travailler à plus long terme, vous devrez demander la délivrance d'un permis et d'un numéro d'identification (NIE ou Número de Identificación de Extranjero). Pour ce faire, vous devrez compléter un formulaire auprès du service des affaires étrangères. La procédure est simple et comparable à une demande de carte d'identité en Belgique.

Sécurité sociale et impôts sur les revenus

Pour avoir droit à des prestations de sécurité sociale sur place, vous devrez introduire une demande auprès de la Sécurité sociale espagnole. Pour ce faire, munissez-vous, avant votre départ, des E-formulaires disponibles auprès de votre organisme de sécurité sociale en Belgique. Ces formulaires permettent d'accélérer le traitement de votre demande en Espagne. Vous payerez sur place vos contributions à la sécurité sociale.
C'est également en Espagne que vous serez imposé sitôt que vous commencerez à y travailler. Vous rentrerez vous-même votre déclaration de revenus auprès du bureau local. Pour ce faire, vous devrez vous identifier à l'aide du numéro NIE qui vous aura été délivré.

Chercher du travail et adresser des candidatures

Actuellement, les emplois en Espagne ne sont pas légion. Les profils les plus demandés se retrouvent parmi les ouvriers et le personnel horeca. Pour les diplômés du supérieur, les choses s'annoncent plus difficiles. Si vous envisagez de trouver un poste d'employé en Espagne, tentez votre chance dans l'un des quatre grands centres économiques (Barcelone, Madrid, Valence ou Bilbao). Dans ce cas, une bonne connaissance de la langue est naturellement indispensable. Vous trouverez des offres d'emploi sur Internet, dans les journaux locaux, les agences de travail intérimaire ou via votre réseau.
Pour adresser votre candidature, le modus operandi est le même qu'en Belgique : vous devrez envoyer un CV et une lettre de motivation. Pensez à souligner votre éventuelle expérience à l'étranger. Une copie de votre diplôme est inutile. Si vous êtes convié à un entretien d'embauche, veillez à maîtriser le jargon du secteur. Cela contribuera également à prouver que vous êtes familier de la culture de travail espagnole. Enfin, prenez également en considération le fait que les salaires sont un peu moins élevés qu'en Belgique. Ceci étant, il va de soi que rien ne vous empêche de négocier votre salaire.

Davantage de hiérarchie sur le lieu de travail

À l'inverse des usages en Belgique, il n'est pas habituel qu'un salarié Espagnol prenne beaucoup d'initiatives dans son travail. La conception de la hiérarchie est beaucoup plus stricte et vous êtes censé faire preuve du respect nécessaire à l'égard de votre supérieur. Évitez donc de le contredire !
S'agissant des habitudes de communication, les Espagnols ne sont pas très directs… et mettent parfois un certain temps avant d'en venir au fait. Le cliché selon lequel la ponctualité n'est pas leur fort n'est pas tout à fait faux. Voir arriver quelqu'un très en retard n'a rien d'inhabituel. Cela n'est pas une question de manque d'intérêt, mais de culture : les Espagnols et les Belges n'ont simplement pas la même notion du temps.

Liens


Ministère espagnol de l'emploi et de l'immigration :
http://www.mtin.es/

Chercher du travail en Espagne :
www.infoempleo.com




 

Articles connexes

Comment chercher du travail à l’étranger ?

CPIMAGE:29903|travailler à l'étranger

Vous vous installez à l’étranger et souhaitez trouver du travail le plus vite possible. Mais comment chercher du travail en dehors de la Belgique ? Découvrez notre article sur StepStone.be.

Lire l'article

Travailler en Chine

Si vous souhaitez partir travailler à l’étranger, la Chine est une destination des plus attrayantes. Son économie est florissante et a plutôt bien résisté à la crise économique mondiale.

Lire l'article

Travailler au Brésil

En plus d’être le pays de la samba, des plages tropicales, du football et du carnaval, le Brésil est également une puissance économique mondiale en pleine essor. Ce qui en fait une destination encore plus attrayante aux yeux des travailleurs étrangers.

Lire l'article

Travailler en Autriche

Le charme de l’Autriche est tel que certains rêvent même d’y vivre et d’y travailler. Si tel est votre cas, vous serez heureux d’apprendre que rien ne vous en empêche.

Lire l'article

Travailler en Tchéquie

Envie d'aller travailler en Tchéquie ? StepStone vous conseille.

Lire l'article

Comment StepStone peut-il m’aider ?

Vous voulez être contacté par des recruteurs ? Ou vous voulez simplement postuler plus rapidement ? Créez alors un CV StepStone

Vous voulez recevoir par mail les nouvelles offres d'emploi qui correspondent à votre profil ? Créez alors un Job Agent

Loading...
Imprimer cette page

Print Page